Article mis à jour le 2/01/2018 à 15h30

Chaque année, le nombre augmente. Cette année, les start-up lyonnaises se distinguent par leurs innovations dans la « DeepTech ». Focus sur 21 pépites basées à Lyon, qui feront briller la France en Janvier.

365 entreprises et structures françaises seront au CES sur cette édition. Parmi elles, 320 start-up / scale-up dont 21 ont un ancrage à Lyon : 16ont leur siège dans notre Métropole et se déploient en France et dans le monde. 5 dont le siège est ailleurs sur l’hexagone, ont ouvert des labos R&D ou bureaux commerciaux à Lyon.
Nos start-up grandissent et continuent de cibler les marchés internationaux pour renforcer leur croissance
Si vous retournez au CES cette année, vous retrouverez un certain nombre de « grown up » lyonnaises : ces start-up qui grandissent et sont sans aucun doute sur la voie du PASS French Tech pour devenir nos Tech Champions.
Parmi elles, Miraxess, start-up lauréate BOURSE French Tech en 2016, qui cette année se distinguera sur le stand de Business France pour faire rayonner certaines pépites de la French Tech sur un corner spécial.
Vous découvrirez également Lili Smart, doublement primée sur le Salon Vivatech,  Nabl, start-up sélectionnée par Business France sur le salon Web Summit, Glowbl, notre partenaire de Web Conference, MyBlueShip et son « Pop’n Link » (CES Award 2017) ou encore d’ex-primés CES Innovation Awards tels que Holi (doublement primée) et Ubiant, devenues de véritables « scale-up » qui exposent désormais sur d’autres marketplaces que l’EurekaPark, réservé aux jeunes pousses…
Navya, PASS French Tech, brille dans le rapport Wavestone « Europe is DeepTech »
Concernant la DeepTech, Lyon n’est pas en reste, avec son pôle robotique et son expertise en Intelligence Artificielle : en témoignent des jeunes pousses ultra prometteuses telles que Hease Robotics et Hoomano, qui travaillant en partenariat pour mieux attaquer les marchés globaux. Ils suivent ainsi la voie ouverte par Navya, PASS French Tech, qui se distingue dans des rapports européens sur les DeepTech, tels celui récemment publié par Wavestone : Deep-tech-global-survey-2017_Wavestone-1.
N’oublions pas DDI, Meersens, My Safe Map, Parkmatch, Twinswheel, Everblix, qui depuis Lyon, tracent leur route et vont arborer le coq French Tech avec fierté : merci d’être aussi innovants, de révolutionner notre quotidien avec vos inventions !
Et un grand merci aussi aux 5 scale up Heroz, Kickmaker, KlaxoonNetatmo et VR Connection, venues d’autres contrées de l’Hexagone, notamment Paris-Ile de France et Rennes. Merci d’avoir choisi Lyon comme lieu d’implantation de labos R&D et Business Units !
Tous ensemble, aux côtés de près de 300 autres start-up  / scale up de France, vous ferez de nouveau briller la French Tech dans le monde.
A big Thank You to All of You! Go la French Tech at CES! 
Dossier de Presse National de La French Tech : dossier_de_presse2018