Le label French Tech ? En réalité, pour les start up, il n’existe pas de « label » French Tech. Explications…

La « French Tech » est une marque collective et encadrée. Pour les startups françaises, elle fait office d’un « étendard », qu’elles peuvent brandir sur tous leurs supports de communication. 

Alors c’est quoi le label « French Tech » ?

Le label French Tech a été initié par le Ministère de l’Économie dans le but de valoriser les territoires innovants et dynamiques en terme de création d’entreprises à fort potentiel de croissance.

En France Métropolitaine, seules les Métropoles sont à-même de recevoir ce label. En France, on en compte 13 : Normandy French Tech,  La French Tech Rennes Saint-Malo, French Tech Brest +, Nantes Tech, French Tech Bordeaux, French Tech Toulouse, French Tech Montpellier, We are Aix-Marseille French Tech, French Tech Côte d’Azur, Lyon French Tech, French Tech in the Alps, LorNTech, Lille is French Tech.

Par ailleurs, depuis juin 2016, ce label a également été attribué à l’International, dans des métropoles comptant un fort écosystème entrepreneurial francophone, à fort potentiel d’innovation et de croissance.

On les appelle les « Hub French Tech » et sont au nombre de 22 partout dans le monde : French Tech Los Angeles, French Tech Montreal, French  Tech New York, French Tech San Francisco, French Tech Sao Paulo, French Tech Abidjan, French Tech Cape Town, French Tech Barcelona, French Tech London, French Tech Milan, French Tech Berlin, French Tech Moscow, French Tech Israël, French Tech Dubaï,  French Tech Hong Kong, French Tech Shanghaï, French Tech Taïwan, French Tech Beijing, French Tech Tokyo, French Tech Séoul, French Tech Shenzhen, French Tech Vietnam.

À quoi sert la French Tech ?

La vocation de la French Tech est de créer de l’emploi sur le territoire français, de relancer l’économie en misant notamment sur les startups. Pour cela, notre objectif est de faire de la France une « startup nation » et de fédérer l’écosystème des start up, (qui inclue les collectivités, les écoles, universités, organismes de formation, entreprises établies, financeurs, …)

La French Tech est une dynamique collective initiée par le Ministère de l’Economie. Elle est portée par les entrepreneurs et repose sur l’implication des écosystèmes locaux des startups. Universités et écoles, incubateurs, accélérateurs, pôles de compétitivité, Clusters, associations professionnelles, entreprises établies, institutions, pouvoir publics,… sont autant d’acteurs qui vont lui donner corps et apporter la preuve du dynamisme français.

Comment utiliser la marque French Tech ?

2 cas de figures différents pour les startups et l’écosystème des startups

1. Startup : La French Tech est une marque ouverte pour les startups* ! Chaque startup peut se valoir de la French Tech et arborer fièrement le logo national (coq rose) et celui de sa Métropole, labellisée par la Mission French Tech. Nul besoin de cotiser auprès d’une métropole French Tech pour utiliser ce(s) logo(s). Le Logo de la French Tech est téléchargeable ici. Celui de Lyon French Tech est téléchargeable en pied de page du site web de Lyon French Tech (Kit de Communication).

(*Les agences de conseil, consulting, communication, événementiel… (qui proposent notamment des produits et services en marque blanche en BtoB) ne sont pas considérées comme des startups et ne peuvent pas utiliser ce logo. Une utilisation abusive fera l’objet de répercussions.)

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire pour arborer (fièrement) la French Tech au quotidien. À vous de jouer !

La_French_Tech_et_moi_-_LA_FRENCH_TECH

©La French Tech

2. Écosystème des startups : Seuls les organismes impliqués activement* dans la croissance et le rayonnement des startups françaises peuvent envisager l’utilisation du logo French Tech (national ou local). Cette utilisation doit au préalable faire l’objet d’une demande par email auprès des Délégués Généraux des Métropoles French Tech concernées, pour analyse du dossier. Dans le cas d’une validation, ces structures peuvent utiliser la mention « Soutien La French Tech », accompagnée du logo en question.

(*Une utilisation abusive fera l’objet de répercussions.)